Les systèmes GPR comprennent une unité de configuration/recueil de données, une antenne simple ou multifréquence (ou un ensemble d’antennes), et un cadre à roues ou une roue d’arpentage couplé(e) à un odomètre ou un GPS.

Le GPR, ou géoradar, est utilisé pour propager une impulsion électromagnétique continue ou onde d’énergie dans le sol, et enregistrer les échos de cette énergie consécutifs à son interaction avec les objets et couches rencontrés en sous-sol. Les échos des impulsions du radar sont enregistrés à leur retour à la surface par le système GPR, et leur puissance est proportionnelle aux propriétés conductrices et diélectriques des couches et objets présents dans le sous-sol.

Les données sont typiquement recueillies le long de transects parallèles, séparés de 0,1m ou 0,25m, et enregistrées comme une fonction à temps de déplacement bidirectionnel, qui représente le temps mis par l’impulsion d’énergie pour se déplacer du système GPR jusqu’au réflecteur, puis vers la surface. Une fois terminé le travail sur le terrain, les radargrammes recueillis sont traités et ensuite combinés en un volume 3-D, dont sont générées des tranches de temps montrant les réflexions significatives enregistrées dans le sous-sol.

TARGET a effectué des sondages GPR à l’intérieur d’édifices existants, sur des sites urbains et des terrains agricoles, et a localisé avec succès les vestiges enfouis de:

  • Anciens cimetières et sépultures
  • Sites de villas romaines, vestiges de châteaux et donjons
  • Temples gallo-romains
  • Fondations d’églises anciennes
  • Constructions médiévales
  • DSC00446
  • TAG170026 2 TAG1700 B320 F5
  • DSC 1362
  • 20180517 141025
  • 20180809 142311
  • DSCF3968
  • 20170315 124311
  • 20181016 140409