• 20180728 115310
  • N52114a

La magnétométrie est l’une des différentes techniques géophysiques utilisées en prospection archéologique pour recueillir de l’information sur les impacts archéologiques avant d’entamer un développement envisagé, et pour conseiller sur les tests de tranchées et d’excavations qui s’ensuivent. Fréquemment utilisées pour déterminer les limites souvent invisibles de vestiges archéologiques, les prospections magnétométriques permettent aux archéologues d’examiner le lieu, la forme et l’étendue de tout un ensemble de particularités archéologiques qui ne sont plus décelables en surface, telles que:

  • Vestiges d’enceintes et de bourgades emmurées
  • Places fortes et promontoires
  • Sites mégalithiques, tumuli et anciens lieux de sépulture (clôturés)
  • Campements militaires
  • Villa romaine et fondations de château
  • Enceintes ecclésiastiques et villages médiévaux désertés

Le motif de base de l’utilisation de la magnétométrie en prospection archéologique découle de l’abondance d’oxydes ferreux naturels dans la plupart des sols, ainsi que de notre aptitude à mesurer les subtiles variations dans les propriétés magnétiques de ces oxydes ferreux causées par une activité humaine. Les variations discrètes dans le magnétisme des sols, associées à des vestiges archéologiques enfouis, dérivent typiquement de la combustion et l’enrichissement du sol in situ par des activités telles que chauffage et cuisson, manufacture de poteries et travail des métaux, de même qu’utilisation de matériaux en terre cuite tels que carreaux de céramique et briques. Ces dépôts brûlés, cuits et riches en matières organiques créent de subtils contrastes magnétiques, visibles en tant que discrètes anomolies magnétiques superposées au champ géomagnétique terrestre.

L’instrumentation magnétométrique de TARGET comprend une gamme de capteurs fluxgate gradiométriques à haute stabilité, combinés à un GPS précis au centimètre près. Cette instrumentation de prospection avancée permet une configuration à haute résolution de vestiges archéologiques enfouis, pour les projets à grande échelle comme à petite échelle, et elle peut être utilisée à pied ou à l’aide d’un quad. Généralement, on estime pouvoir effectuer une prospection magnométrique à haute résolution de 1ha par heure pour la plupart des sites, bien que dans des conditions exceptionnelles on puisse accomplir une prospection journalière de 15 hectares ou plus.

  • DSC 0009
  • M8a